Changements d'itinéraires à St-Thomas, San Juan et St-Marteen
appel gratuit
Lun.Ven. 8h30/20h - Sam. 9h/20h - Dim. 10h/19h
Rechercher une croisière
Rechercher une croisière
 
Croisières Royal Caribbean International > Avant d'embarquer - Sécurité

Sécurité

Cliquez sur une question pour visualiser la réponse

Qu’est-ce que l’exercice général d’évacuation, appelé “muster drill”?

L’exercice général d’évacuation est un exercice obligatoire ayant pour principal objectif de montrer aux passagers et membres d’équipage où est situé leur point de rassemblement (« muster station »), les passagers et membres d’équipage devront s’y rendre en cas de situations d’urgence. Durant cet exercice d’autres informations concernant la sécurité sont présentées aux passagers (comme comment enfiler son gilet de sauvetage...).

A quel moment cet exercice d’évacuation a lieu?

La Convention Internationale de la Sécurité en Mer (SOLAS) impose que l’exercice d’évacuation général ait lieu dans les 24 heures suivant le départ du navire de son port d’embarquement. Pour tous les navires de notre flotte cet exercice d’évacuation a lieu 30 à 60 minutes le jour de l’embarquement.

En quelles langues l’exercice d’évacuation est-il fait?

Les annonces pour les passagers concernant l’évacuation sont faites en anglais, ou dans la langue officielle du navire. Ces annonces sont également faites dans d’autres langues si nous avons un grand nombre de passagers à bord qui ne parlent pas anglais. Dans certains cas, les annonces seront faites en premier dans la langue du port d’embarquement, puis en anglais et d’autres langues.

Est-ce que les passagers doivent porter leur gilet de sauvetage durant l’exercice d’évacuation?

Non, les passagers ne doivent pas porter leur gilet de sauvetage durant cet exercice. Notre procédure prévoit que les annonces indiquent aux passagers d’aller directement à leur point de rassemblement dans une situation d’urgence ou dès qu’ils entendent le signal d’urgence. Nous avons fait ce choix afin d’éviter tout « embouteillage » dans le navire et de permettre aux passagers de rejoindre le plus rapidement possible leur point de rassemblement. Ainsi, les passagers n’ont pas à retourner dans leur cabine afin de prendre leur gilet de sauvetage s’ils sont dans une autre partie du navire au moment de l’annonce. Les membres d’équipage donneront aux passagers des gilets de sauvetage au lieu de rassemblement. Dans une situation d’urgence, l’un des éléments importants est de pouvoir compter le nombre total de passagers évacués et cette procédure permet un décompte plus facile.

Qu’est-ce qui régit l’activité de l’industrie de la Croisière?

L’industrie de la Croisière est un secteur très règlementé, et la sécurité de nos passagers et membres d’équipage est toujours notre principale priorité.

- Tous les navires de croisières sont construits et exploités en accord avec les exigences strictes de l’Organisation Internationale Maritime, cette agence internationale est chargée de faire respecter des standards en matière de sécurité et durant l’exploitation des navires de croisières grâce à des traités ou de nouvelles résolutions, codifiés dans la Convention de Sécurité en Mer (SOLAS).

- Nos membres d’équipage doivent suivre des formations et divers exercices d’urgence avec de nombreux scénarios afin d’être préparés pour toutes les situations d’urgence, ces exercices se déroulent sur le navire.

- Les règlements et exigences relatifs à la sécurité sont rigoureux – et très souvent nous allons au-delà; par exemple, nous sommes dotés d’un système de secours de navigation et mécanique et nos procédures de sécurité sont plus strictes.

Quelle formation ont les membres d’équipage pour les exercices d’évacuation et les situations d’urge

Tous les officiers de nos navires sont spécialement formés, et tous les membres de l’équipage doivent participer à chaque module de formation concernant la sécurité et sont donc entraînés à agir rapidement et efficacement en cas d’urgence. Nous mettons en place également des exercices hebdomadaires, mensuels, trimestriels et annuels, sur tous nos navires, afin de préparer l’équipage à répondre à de nombreuses situations d’urgence. De plus, tous nos navires sont équipés de systèmes de détection et de gestion des incendies et le personnel de bord est formé à l’utilisation de ces équipements.

Quelle est la procédure d’urgence pour les enfants participant aux programmes jeunesse chez Royal Ca

La procédure d’évacuation pour les enfants participant au programme jeunesse à bord, leur permet d’être accompagnés directement auprès de leurs parents ou adulte responsable à bord au lieu de rassemblement. Nous le précisons durant chaque exercice général d’évacuation.

Quelle est la procédure d’évacuation pour les passagers à mobilité réduite?

Durant la procédure d’évacuation, les membres d’équipage entraînés et formés portent des vestes très visibles et sont postés dans tout le navire afin de pouvoir aider les personnes à mobilité réduite. De plus, des membres d’équipage spécialement formés sont à la disposition des passagers qui ont des besoins particuliers.

Que se passe-t-il en cas de coupure de l'alimentation électrique sur le navire?

En cas de perte de la source d’alimentation principale, des plans de secours sont mis en œuvre ; nous avons recours aux générateurs d'urgence. Ces générateurs, habituellement situés sur les ponts supérieurs, ont leur propre réservoir de carburant, et sont totalement indépendants. Ils permettent d’assurer un éclairage d’urgence, de faire fonctionner les ascenseurs, et même de faire redémarrer les moteurs, si cela est nécessaire. Ils peuvent enfin alimenter les canaux de communication (radio, télécopieur, messagerie électronique) afin que le navire puisse continuer à communiquer avec la terre.

De combien de canots de sauvetage disposent les navires?

Le nombre de canots de sauvetage varie selon les classes de navires et leur capacité d’accueil. Tous nos navires possèdent suffisamment d’embarcations pour toutes les personnes à bord, avec une capacité additionnelle en réserve comme imposé par les normes de sécurité en vigueur.

Y a-t-il suffisamment de canots de sauvetage pour l’ensemble de l’équipage et des passagers sur les

Oui. Ces deux navires possèdent suffisamment d’embarcations pour toutes les personnes à bord, avec une capacité additionnelle en réserve comme imposé par les normes de sécurité en vigueur. Tous les passagers sont répartis dans les canots de sauvetage, accompagnés de membres d’équipage, chargés de faciliter les opérations et de venir en aide aux passagers. Parmi les membres de l’équipage présents dans chaque embarcation, figurent également un commandant des opérations de sauvetage et un commandant en second, dont la formation répond aux normes internationales (convention SCTW).

À quelle fréquence contrôlez-vous les canots de sauvetage pour vous assurer de leur bon état de fonc

Les canots de sauvetage à bord de nos navires sont contrôlés une fois par mois, une fréquence supérieure à ce qu’impose la réglementation, à savoir une fois tous les trois mois. Au cours de ce test, les canots sont mis à l’eau et éloignés du bateau.

Le secteur des croisières est-il réglementé ? Si tel est le cas, qui en assure la réglementation ?

Le secteur des croisières est un secteur fortement réglementé ; la sécurité de nos passagers et de notre équipage reste notre priorité absolue.

Tous les navires de croisière sont conçus et exploités conformément aux strictes exigences de l’Organisation Maritime Internationale, l’organisme des Nations Unies qui définit les normes mondiales relatives à la sécurité et à l’exploitation des navires de croisière en adoptant des traités, des réglementations et des résolutions, codifiés dans la convention SOLAS (Safety of Life at Sea).
- Nous excédons souvent les réglementations et exigences relatives à la sécurité, pourtant extrêmement rigoureuses, en transportant notamment des équipements mécaniques, de navigation et de sécurité d’appoint.
- L'équipage de nos navires reçoit une formation approfondie, obtient une certification et participe à des exercices d’entraînement et des scénarios afin d’être bien préparé à la survenue improbable d’une situation d’urgence. Il reçoit notamment une formation sur les procédures d’évacuation d’un navire.
- Quelles que soient leurs destinations dans le monde, nos navires sont en conformité avec les exigences de la loi américaine Cruise Vessel Security and Safety Act (CVSSA), s’agissant notamment de la hauteur des rambardes, du contrôle d'accès, de la télévision en circuit fermé, de la préparation aux situations d’urgence médicale, du signalement des crimes présumés et de la formation de l’équipage. En règle générale, nos propres exigences excèdent celles énoncées dans la loi CVSSA. Nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités de réglementation pour améliorer la législation relative à la sécurité, et participons de façon régulière à des discussions et des études pour informer les législateurs sur les pratiques actuelles et exprimer notre point de vue sur les réglementations et les normes visant à assurer la sécurité des passagers et de l’équipage.
- Les autorités de l’État du pavillon, mais aussi d'autres organes de réglementation de la sécurité maritime de tous les pays dans lesquels se rendent nos navires, par exemple le corps des garde-côtes américains, procèdent également à des inspections régulières. Leurs contrôles sont spécifiquement axés sur les équipements de sauvetage et les dispositifs de sécurité et de protection de l’environnement ; ces autorités ont le pouvoir d’empêcher nos bateaux de naviguer en cas de non-conformité avec les réglementations. Outre ces inspections, nous avons mis en place un système d’audits internes et externes (indépendants) effectués par des experts du secteur maritime, qui nous aide à rester vigilants, à exploiter nos navires en toute sécurité et à maintenir l’efficacité de nos systèmes

Comment les capitaines sont-ils nommés ? Doivent-ils d’abord gravir les échelons au sein de votre so

Généralement, nos capitaines sont sélectionnés et désignés au sein de notre propre flotte. Ils doivent détenir un brevet de navigation maritime (au niveau capitaine – tonnage illimité) ; par ailleurs, dans la plupart des cas, nos capitaines doivent justifier d’environ 15 ans d’expérience pour pouvoir être promus au rang de capitaine. Qui plus est, ils doivent suivre de nombreuses formations maritimes et passer de nombreux examens tout au long de leur carrière d’officier.

Tous nos capitaines sont titulaires d’un brevet de capitaine illimité. Le capitaine et le second capitaine de nos navires doivent obligatoirement être titulaires d’un brevet de capitaine illimité. À tout moment, plusieurs officiers peuvent satisfaire à l'ensemble des exigences et être prêts à devenir capitaines ; ils restent cependant seconds capitaines jusqu’à ce qu’un poste de capitaine se libère. L’étape finale du processus d’accession au rang de capitaine est un entretien avec notre équipe de commandement terrestre. La plupart de nos capitaines ont environ 15 ans d’expérience lorsqu’ils sont promus au rang de capitaine. À l’heure actuelle, nos capitaines ont en moyenne 25 ans d’expérience en mer.

Combien y a-t-il de capitaines sur chaque navire ? Y a-t-il plusieurs capitaines sur certains navire

Deux capitaines sont affectés à chaque navire. Ils se relaient à la barre. Si un capitaine est appelé à quitter le navire, le second capitaine est parfaitement formé et habilité à assumer les fonctions de capitaine du navire. Par ailleurs, à tout moment, plusieurs officiers peuvent satisfaire à l'ensemble des exigences, notamment détenir l’ensemble des brevets requis, et être prêts à devenir capitaines ; ils restent cependant seconds capitaines jusqu’à ce qu’un poste de capitaine se libère.

Quel type de brevet vos capitaines possèdent-ils ? Quelles sont les conditions à remplir pour deveni

La plupart de nos officiers ont été formés dans un établissement accrédité, tel qu’une académie ou une école maritime. La formation, qui dure généralement quatre à cinq ans, conjugue des enseignements théoriques et des enseignements pratiques en mer. Les brevets sont délivrés par le pays d’origine de chaque officier ; chaque pays a ses propres exigences et examens. Les brevets sont reconnus à l’échelle internationale dans le cadre de la convention STCW (Standards of Training, Certification, and Watchkeeping) relative à la délivrance des brevets. La convention STCW est similaire à la convention SOLAS, mais concerne la formation. Les systèmes de formation peuvent varier d’un pays à l'autre ; cependant, tous les pays doivent se conformer à la convention STCW. Outre les brevets requis, chaque officier doit obtenir une accréditation de brevet délivrée par l’État du pavillon du navire, c’est-à-dire le pays dans lequel le navire est immatriculé. Cette accréditation permet d’attester que le brevet national de l’officier est accepté par l’État du pavillon, et répond à l’ensemble des exigences de la convention STCW. Outre la formation requise, nos officiers reçoivent également les formations imposées par notre société, notamment une formation à la gestion des ressources à la passerelle (Bridge Resource Management, BRM), une formation sur un simulateur de navigation, une formation aux systèmes de navigation, ou encore une formation spécifiquement axée sur les équipements. En règle générale, les officiers doivent gravir deux ou trois échelons pour obtenir le brevet capitaine illimité (« illimité » signifie sans limite de taille de navire). Chaque pays impose des durées spécifiques de service en mer sur des tailles de navire données pour passer au brevet supérieur. Des examens officiels peuvent également sanctionner chaque échelon.

Le capitaine de navire est-il le seul à prendre les décisions sur le navire ?

Le capitaine est responsable du navire. Cependant, nous appliquons les principes BRM, une approche qui encourage le personnel à la passerelle à contester le capitaine et à remettre en cause ses décisions lorsque cela est nécessaire.

Je suis préoccupé par ma sécurité et souhaiterais annuler ma prochaine croisière – Quelles sont les

Je suis désolé (e) que vous ayez ce sentiment et je le respecte. Si vous souhaitiez annuler votre croisière, nos conditions et frais d’annulation s’appliquent comme énoncés dans nos Conditions Générales de Ventes.
Croisières Royal Caribbean International > Avant d'embarquer - Sécurité
Thématiques
  • Naviguez depuis Barcelone
  • Royal suite class
  • Croisières en famille
  • Voom, internet haut débit
  • Cruise planner
Avant d'embarquer
  • Contact et Assistance
  • Questions fréquentes
Destinations Croisières
  • Croisière Méditerranée
  • Croisière Îles Grecques
  • Croisière Europe du Nord
  • Croisière Caraïbes
Réseaux sociaux
Recevez nos offres
Appelez maintenant
(appel gratuit)
© 2017 Royal Caribbean International.
Tous droits réservés RCL Cruises Ltd. - Licence Atout France IM075110178
Mentions légales Confidentialité Politique de cookies
Essayez également l'expérience Modern Luxury
avec Celebrity Cruises
Besoin d'aide ?
Contactez-nous gratuitement au

Lun.Ven. 8h30/20h - Sam. 9h/20h - Dim. 10h/19h
Un conseiller vous appellera
Entrez vos coordonnées pour être contacté