Alerte Ouragan Dorian – Retrouvez toute l’information ici

Appel gratuit

+33970120013

Lun.Ven 9h30/20h-Sam.9h/20h-Dim. 10h/19h

Rechercher une croisière
Affinez votre Recherche
Veuillez sélectionner un champ ci-dessus

Cuba

 

Composé d’une multitude d’îlots et de la plus grande île des Antilles, le « long lézard vert, aux yeux d'eau et de pierre » du poète cubain Nicolas Guillén, s’étend de l’entrée du Golfe du Mexique aux Caraïbes. Découvert par Christophe Colomb en 1492, Cuba devient une riche colonie espagnole grâce à ses plaines fertiles et à sa situation géographique. L’île constitue à l’époque un point d’entrée idéal pour les navires européens en Amérique. Une production importante de sucre, de café et de tabac basée sur l’esclavage se développe dans l’île et alimente les marchés européens. 

Histoire et Géographie 

Deux villes portuaires majeures sont fondées : Santiago de Cuba à l’est, entourée par la Sierra Maestra le point culminant de l’île, et la capitale La Havane à l’ouest, la « Clé du Nouveau Monde et Rempart des Caraïbes », comme la désigne le roi Philippe II d’Espagne. En 1898, les Cubains obtiennent leur indépendance grâce au soutien des États-Unis. Un protectorat se met en place entre l’île et son voisin américain. Celui-ci durera jusqu’à la révolution cubaine et la prise du pouvoir par Fidel Castro en 1961. Un régime socialiste se met en place et Cuba se tourne vers Moscou. La relation privilégiée que le pays entretient avec les États-Unis se normalise lentement après l’arrivée au pouvoir de Raul Castro en 2008. Le frère cadet du « lider maximo » entame des réformes économiques et lance un processus de rapprochement avec l’administration américaine, symbolisé par la visite du président américain Barack Obama en 2016, la première visite d’un chef d’état des États-Unis sur l’île depuis 1928. En 2018, Miguel Díaz-Canel est élu président du Conseil d'État de la République de Cuba et remplace Raul Castro, une page de l’histoire du pays se tourne. 

 

Culture, tradition et Gastronomie 

Cuba est le fruit d’un mélange de cultures européennes, africaines et indigènes des caraïbes. Escale incontournable d’une croisière dans les caraïbes, La Havane offre à ses visiteurs un condensé de culture cubaine. Le quartier de la Havana Vieja, le centre historique de la ville, est une suite de maisons coloniales, de places et d’arcades propices à la détente. On s’arrête prendre un cafecito au Café Marina, à deux pas de la Plaza Vieja, une des plus paisibles de la ville lorsque la lumière s’atténue en fin d’après-midi. De là on peut monter dans une Cadillac, le taxi cubain typique, et se promener sur le Malecón, la route qui longe la mythique jetée de mer de La Havane. Trente années de bloqueo, le nom cubain de l’embargo américain, ont donné aux cubains une capacité d’adaptation et une ingéniosité à toute épreuve. On recycle, rafistole et répare l’impossible. Les vieilles Ford et Chevrolet des années 60 roulent toujours et servent de taxis dans toute l’île. La musique est un autre élément fondamental de la culture cubaine, la salsa, la rumba et les mélodies du Buena Vista Social Club résonnent dans tout le pays. Ce club de jazz, qui a donné son nom au film, est fermé aujourd’hui mais les cabarets ne manquent pas à La Havane. On peut admirer un concert de jazz au Jazz Café sur le Malecón, prendre un cours de salsa à la Casa de la Musica dans le quartier de Miramar ou s’écarter du centre et savourer un mojito à la Fabrica de Arte Cubano, une ancienne usine reconvertie en espace culturel. La cuisine cubaine est également un héritage de traditions diverses. L’ajiaco, une soupe de viandes et de légumes, est ainsi une adaptation d’un plat indigène auquel on a ajouté des épices espagnols et les bananes plantains d’origine africaine. Le plat typique cubain est le congri, du riz et des haricots noirs, servi en accompagnement avec des légumes du poulet ou du rôti de porc. Le poisson et les crustacés, en particulier la langouste, sont aussi une base importante de la cuisine cubaine. 

 

Principaux attraits touristiques 

Centre économique et culturel de Cuba, la Havane symbolise l’île et son mode de vie. Le pays regorge cependant d’autres villes et sites touristiques à ne manquer sous aucun prétexte. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le centre de la ville de Trinidad est formé de rues pavées et d’une multitude de maisons coloniales colorées. La ville est un camp de base idéal pour visiter la vallée de Los Ingenios et les plantations de cannes à sucre de l’île. Chef-lieu de la province orientale du même nom, Santiago de Cuba vaut également le détour. La ville est considérée comme le berceau de la révolution cubaine, partie de l’est de l’île pour conquérir l’ouest. Là aussi l’héritage espagnol est magnifique, la Casa de Diego Velázquez en face du parc Céspedes est une des plus anciennes demeures coloniales d’Amérique. Le quartier français de Tivoli est une autre particularité de Santiago. La ville a été le refuge de colons français chassés de Saint Domingue à la fin du XVIIIème siècle. Cuba compte un grand nombre de plages paradisiaques, les Cayos, des petites îles de sable et de corail, font parties des plus idylliques. Parmi celles-ci, Cayo Coco et cayo Guillermo sont deux îles reliées à Cuba par une digue en béton. On accède à ce paradis de ciel bleu et de cocotiers par une simple route entourée par les flots. Au charme sauvage des Cayos on peut préférer Varadero, à 140 kilomètres à l'est de La Havane. Cette station balnéaire est une des plus grandes des Caraïbes avec 20km de plage de sable. L’ambiance est plus festive et les touristes plus nombreux mais le paysage toujours superbe et l’eau à 25°C. 

 

A quelle période de l’année s’y rendre 

Cuba est situé dans une zone subtropicale et bénéficie d’un climat favorable quasiment toute l’année avec une température moyenne de 25°C. On distingue tout de même une saison sèche de novembre à mai et une saison humide de juin à octobre avec des pluies d’orages en fin d’après-midi. C’est également la période des cyclones tropicaux qui peuvent toucher l’île et plus particulièrement l’est du pays. Partir à Cuba pendant la saison sèche est donc plus sûr du point de vue climatique mais c’est également la pleine saison. La période de juillet à août est plus abordable et rythmée par les carnavals des différentes villes, celui de La Havane a lieu sur le Malecón les samedis entre le 15 juillet et le 15 août. Les plages sont aussi un peu moins tranquilles, les cubains sont en vacances. Un bon compromis semble être de découvrir l’île entre mai et juin, entre les deux saisons, et ainsi profiter calmement du « long lézard vert, aux yeux d'eau et de pierre ».

 

Lire la suite
Affinez votre Recherche
Destination
Bateau
Port de départ
Date de départ
Lu.
Ma.
Me.
Je.
Ve.
Sa.
Di.
<
>
Type de cabine
Budget (en €)
Durée (en n)
Voir les offres
A ne pas manquer...
Arpenter le Malecón, mythique jetée de mer
Arpenter le Malecón, mythique jetée de mer
Havane, Cuba
Prendre un cafecito au Café Marina
Prendre un cafecito au Café Marina
Havane, Cuba
Admirer un concert de jazz au Jazz Café
Admirer un concert de jazz au Jazz Café
Havane, Cuba
0 Croisières :
Actuellement, aucune croisière n'est disponible
Croisières Royal Caribbean International > Destinations > Croisières Caraïbes > Croisières Cuba
Trouvez votre croisière
  • Croisières Last minute
  • Week-end en croisière
  • Croisière 2020-2021
  • Croisières en famille
  • Perfect day
  • Catalogue croisières
Planifiez votre croisière
  • Contact et Assistance
  • Questions fréquentes
  • Cruise planner
  • Crown & Anchor Society
  • Service Clients
Recevez nos offres
Appelez maintenant
(appel gratuit)
© 2017 Royal Caribbean International.
Tous droits réservés RCL Cruises Ltd. - Licence Atout France IM075110178
Essayez également l'expérience Modern Luxury avec Celebrity Cruises
Besoin d'aide ?
Contactez-nous gratuitement au

Lun.Ven. 9:30/21:00 - Sam. 9:00/20:00 - Dim. 10:00/19:00
Un conseiller vous appellera
Entrez vos coordonnées pour être contacté